De nombreux secteurs, dont ceux liés au tourisme, ont été très impactés et continuent de l’être avec la crise sanitaire. Les compagnies aériennes se retrouvent notamment en difficulté suite à la baisse de passagers durant cet été. Il se peut d’ailleurs que notre façon de voyager soit modifiée post-pandémie. Il est assez difficile d’imaginer actuellement la période « post-covid ». Certains se demandent à quoi ressembleront les voyages après le COVID.

Voyager comme avant ? Un scénario difficile à imaginer… 

En effet, l’épidémie ne semble pas prête de se calmer rapidement. Il s’agirait donc plutôt de penser à la manière dont nous allons vivre avec le virus dans les mois et années à venir, et donc comment va évoluer notre façon de voyager avec. Pour retrouver les voyages d’avant la pandémie, il faudrait que chaque pays ait un niveau sanitaire stable, et contrôle bien l’avancée de l’épidémie, ce qui paraît lointain pour le moment. Il faudrait également un retour à la normale pour les compagnies aériennes, ferroviaires, l’hôtellerie, la restauration, les activités culturelles et touristiques, les congrès internationaux, les événements professionnels, etc.

Concernant les voyages, il serait possible de préserver le tourisme en privilégiant des liaisons aériennes notamment entre des pays qui maîtrisent leur épidémie et qui sont peu touchés par le virus, voire qui l’auraient éradiqué. Il s’agirait donc de ne pas voyager pour le moment dans des pays qui ne contrôlent par leur crise sanitaire pour éviter de faire replonger des pays dans l’épidémie. Il se pourrait donc que pendant plusieurs mois ou années, le tourisme à proximité soit privilégié par tous. Voyager dans son pays, ou dans des pays voisins maîtrisant l’épidémie serait une solution intelligente pour préserver l’économie nationale, ou du moins européenne dans notre cas. Impossible de prévoir à quoi les voyages après le COVID ressembleront. Mais de toute évidence, le tourisme va sûrement se réinviter et sera modifier à la suite de cette épidémie. C’est d’ailleurs le cas, et il est probable que notre façon de voyager change sur le long-terme.

Retrouvez plus d’informations sur le site TourMag.